Qui sommes-nous ?

Les Berlinois

Chloé est partie d’un rêve d’exposition, qui aujourd’hui se réalise un peu plus jour après jour. Étudiante à la Sorbonne Nouvelle en Médiation Culturelle, spécialisée en Musée, Patrimoine & Exposition, elle devait réaliser un projet culturel pour valider sa Licence. C’est pourquoi elle s’est lancée dans cette folle aventure avec ses camarades. Cette année en ERASMUS à Berlin, elle s’est donc chargée d’organiser l’exposition se déroulant à Berlin, accompagnée par toutes les personnes merveilleuses qu’elle a rencontré au cours des mois dans cette ville aux mille opportunités et qui ont participé tout autant qu’elle à l’élaboration de l’exposition berlinoise !

Bien que Méline ait fait un bac scientifique avec mention, elle décida à la surprise de son entourage de se diriger en histoire de l’art car ce qui la passionne avant tout c’est l’art et plus largement la culture sous toutes ses formes. Suite à une rencontre due au hasard avec Chloé qui lui parla de son projet, ni une ni deux Méline saisit l’occasion et lui dit qu’elle en est et à 200%. Plus l’exposition prend forme et plus l’envie de continuer dans ce domaine est forte : créer des événements culturels, sur une problématique actuelle et tout faire pour les mettre en œuvre, c’est ça qu’elle veut faire. Et rien d’autre.

Margot a 21 ans tout rond (ou presque) et étudie l’histoire de l’art depuis le lycée. Tombée dans la marmite quand elle était petite, c’est à Berlin qu’elle a décidé de vadrouiller cette année pour découvrir cette ville pleine d’art et d’histoire. Lorsque Chloé lui a parlé du projet, elle a sauté sur l’occasion. Il faut dire que les expositions, c’est sa future vocation. Bien décidée à réaliser ses rêves, cette exposition est la première étape sur sa route, mais certainement pas la dernière !

Anna a sauté dans le train en marche, pour ainsi dire, puisqu’elle a été la dernière à rejoindre l’équipe qu’elle a eu la chance de rencontrer à Berlin. D’origine russe, étudiante en France et passant son Erasmus dans la capitale allemande, ce projet l’a séduite, même s’il est assez éloigné de son domaine d’études habituel que sont les sciences politiques.

Retrouvé dans le fond d’un amphithéâtre, Noé n’était pas forcement pré-destiné à participer à ce projet. De Nancy, où il étudia les sciences politiques jusqu’à son année en Erasmus à Berlin, il a pourtant gardé un grand intérêt pour la culture et les initiatives qui visent à la partager telles qu’une page Facebook qui fait le buzz. Alors lorsque que le bateau de l’exposition s’est approché de la côte, ni une, ni deux il embarqua dans cette aventure hautes en couleurs.

Les Parisiens

Victor, ancien étudiant breton en histoire de l’art, a décidé de s’expatrier à Paris (comme beaucoup de ses congénères) pour compléter ses études. Comprendre l’art et côtoyer les artistes c’est son truc, l’opportunité de les présenter, c’est encore mieux. Il est aujourd’hui en médiation culturelle et avec toute une troupe pour monter cette exposition. Un court passage à Berlin en 2012 l’a convaincu de participer en tant que membre fondateur du projet.

Félicien étudie en médiation culturelle à Paris. Après une année de communication, il s’échappe de ce monde pour rejoindre celui des musées et des expositions. Un réel intérêt envers cette conception propre à chacun selon lui que l’on appelle art ; c’est un plaisir de pouvoir participer à cet univers en élaborant un projet entre amis !

Née au milieu de livres d’art, c’est sans surprise que Cloé décide de consacrer ses études à la culture, allant jusqu’à quitter les terres bretonnes pour venir étudier la médiation culturelle à la capitale. C’est à l’occasion de sa dernière année de licence qu’elle décide de sortir la tête des bouquins pour participer à ce projet liant culture et jeunes créateurs.

Les Moscovites

Alexandra, aussi à l’origine du projet, est partie l’exporter à Moscou, capitale cosmopolite qui l’a toujours fascinée. Également à La Sorbonne Nouvelle en Médiation culturelle, elle a profité de sa dernière année de licence pour monter ce projet et  concrétiser un rêve d’exposition, pensé entre amis. Aidée par ses nouvelles rencontres, elle s’occupe d’explorer les steppes russes à la recherche de lieux pour le partager avec les moscovites.

Evgeniya, étudiante à l’Université des études culturelles à Moscou, vient de terminer son échange universitaire à la Sorbonne-Paris IV en Philosophie de l’art et quitte l’atmosphère parisienne pour retourner dans son pays natal. C’est ainsi à l’aéroport de Berlin, ville déjà symbolique pour le projet, qu’elle rencontre par hasard Alexandra.
En prenant le café, elles commencent à se rendre compte qu’elles ont pas mal de choses en commun et surtout qu’elles sont passionnées toutes les deux par la même chose : l’art. Le grand rêve de chacune est d’organiser des expositions !
C’est grâce à un retard imprévu de vol que les trois villes se croisent à l’aéroport de Berlin et c’est comme ça que l’équipe moscovite du projet est née !

Ombelyse, étudiante à l’Université Michel de Montaigne à Bordeaux est partie à Moscou dans le cadre de son Master recherche études slaves pour recevoir un double diplôme et surtout pour comprendre un peu mieux ses origines. C’est à l’Université de l’Amitié des Peuples où Alexandra étudie également, qu’elles se sont rencontrées via une amie en commun.
Elles commencent à parcourir la ville ensemble et c’est tout naturellement qu’Evgeniya, l’amie d’Alexandra, devient une guide hors du commun. Une amitié nait entre elles.
Le projet d’Alexandra, “Paris-Berlin-Moscou”, l’a passionnée à bien des égards comme artiste photographe d’abord puis en tant que membre de l’équipe d’organisation. C’est l’opportunité de connaître Moscou sous un regard différent, une expérience inédite et inoubliable à vivre !


Vous pouvez nous contacter sur: expo.berlin.pbm@gmail.com

Advertisements